Logo de l'organisme de formation

Formations sur la présence

8) Travail sur l’invisible

Cycle de formation "Méthodologie de la présence en scène et entraînement de l'artiste"

Formation présentielle
40 heures (5 jours)
À partir de 1000 € HT Préinscription
Représentation de la formation : 8) Travail sur l’invisible
Formation créée le 14/12/2020. Dernière mise à jour le 2/10/2021

Version du programme: 1

Programme de la formation

[TRAVAIL SUR L'INVISIBLE, module de formation] "Apprendre à entrer dans l’espace-temps du jeu pour accéder au réel d'une situation sur le plateau. Le jeu de l’artiste étant de se libérer du conscient aussi bien que du non-conscient, il s’agira d'apprendre à découvrir le réel de la situation derrière la réalité offerte aux sens et réaliser comment ne rien montrer sur scène, mais tout laisser voir de soi : son enfant intérieur et sa folie créatrice.." [Description globale du cycle de formations] "Cette année encore, je donnerai un enseignement de présence en scène pour les artistes. L’Hostellerie de Pontempeyrat est un lieu de formation et de spectacles autour des arts de la présence depuis 1993. Vous y viendrez perfectionner votre jeu de scène, trouver votre processus de création et d’interprétation, développer votre métier d’artiste dans un cadre ressourçant en pleine nature. L’Hostellerie est en effet un lieu qui recentre et ressource avec la rigueur de son climat semi-montagnard en Auvergne." Alexandre del Perugia

Objectifs de la formation

  • Apprendre à se préparer sur un plan physique et mental pour augmenter ses capacités sensorielles et perceptives
  • Capter ce qui se passe en soi et autour de soi sur le plateau pour découvrir un niveau élevé de finesse de jeu

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Artistes du spectacle vivant (comédiens, danseurs, circassiens, marionnettistes, musiciens, artistes de rue, performers...)
  • Artistes-auteurs (plasticiens, dramaturges, pédagogues, auteurs...)
Pré-requis
  • Deux ans d’ancienneté professionnelle

Contenu de la formation

  • Jour 1
    • Présentation en cercle de chaque personne et exposé de son parcours.
    • Échauffement (captage sensoriel par l'observation de la nature).
    • Visualisation, puis incarnation sur le plateau des végétaux observés.
    • Travail sur l'incarnation : chercher une vie intérieure et non une démonstration. Savoir agir dans l'immobilité (tel un végétal).
  • Jour 2
    • Échauffement (lien entre sensation externe et interne).
    • Dissociation entre action quotidienne et mouvement naturel anti-quotidien sur le plateau.
    • Éclairant et éclairé : trouver sa liberté dans la contrainte.
    • Travail sur une scène au choix des stagiaires afin de s'exercer au mouvement naturel anti-quotidien.
  • Jour 3
    • Échauffement (captage de sensations externes pour aller vers les sensations internes).
    • Apprendre à être capteur (de sensations) pour se faire bouger et devenir émetteur (d'émotions).
    • Travail sur empathie (où le spectateur vit la situation) plutôt que la sympathie (performance)
  • Jour 4
    • Travail sur les entrées et sorties.
    • Comprendre qu'on n'entre pas sur un plateau sans sortir de quelque part : savoir lire et prendre une vague (le momentum).
    • Travail applicatif de chaque stagiaire avec une situation de jeu de son choix (seul ou avec partenaire) : apprendre à lier l'entrée sur le plateau avec le corps d'une situation et la sortie.
  • Jour 5
    • Travail applicatif de chaque stagiaire avec une situation de jeu de son choix.
    • Exercice de la phrase cachée pour trouver une sincérité naturelle anti-quotidienne.
    • Travail applicatif de chaque stagiaire avec une situation de jeu de son choix.
    • Présentation de chaque stagiaire devant les autres de son travail de la fin de semaine.
    • Évaluation collective par discussion en groupe.
    • Évaluation individuelle par discussion pour repérer les points de vigilance à faire évoluer.
Équipe pédagogique

Alexandre del Perugia Pédagogue de la présence en scène, docteur en Arts du Spectacle (novembre 2016, Université Montpellier 3) avec thèse de doctorat portant sur « La présence dans l’ailleurs ; réflexions sur l’art du jeu ». La présence en scène des artistes est l’objet de son travail depuis près de 40 ans. Sa thèse de doctorat «La Présence dans l’Ailleurs» expose le processus de formation spécifique qu’il a conçu pour les artistes de scène. De 1988 à 1998, il a fondé et animé l’École du Passage avec Niels Arestrup. Puis, il a enseigné dans les écoles nationales de théâtre CNSAD, ESAD, ENSATT à Paris, Montpellier, Saint-Étienne, Rennes, etc... ainsi que dans des écoles de danse à Paris, Angers, etc... et à la FAIAR de Marseille (Formation Avancée Initiale des Arts de la Rue). En 2003, il est devenu codirecteur du CNAC (Centre National des Arts du Cirque) à Châlons-en-Champagne jusqu’en 2007. Depuis 1993, il est fondateur du lieu de formation professionnelle et d’expérimentation artistique de l’Hostellerie de Pontempeyrat, dont il a repris la direction en 2016. A également coaché de nombreux professionnels sur des projets de cinéma, de théâtre ou de danse, comme Juliette Binoche, Denis Lavant, Niels Arestrup, Anna Mouglalis, la Compagnie Prejlocaj, Maguy Marin, Régine Chopinot, etc. Plus de précisions sur son blog : https://www.facebook.com/methode.a.d.perugia

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence.
  • Questions orales ou écrites (QCM).
  • Mises en situation.
  • Formulaires d'évaluation de la formation.
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
  • Exposés théoriques
  • Etude de cas concrets
  • Jeux de rôles

Modalité de certifications

Résultats attendus à l'issue de la formation
  • Avoir acquis les fondamentaux du travail avec l'invisible sur scène
Modalité d'obtention
  • Délivrance d'une attestation de fin de formation avec appréciation individuelle du processus d'acquisition des compétences visées

Lieu

471 chemin du viaduc 42550 USSON EN FOREZ

Capacité d'accueil

Entre 8 et 12 apprenants