Logo de l'organisme de formation

Formations sur la présence

Classe Jeu : le jeu collectif

Ecole d'été des arts de la scène

Formation présentielle
32 heures (5 jours)
À partir de 375 € HT Préinscription
Représentation de la formation : Classe Jeu : le jeu collectif
Formation créée le 12/12/2020. Dernière mise à jour le 29/04/2021

Version du programme: 1

Programme de la formation Version PDF

La Classe Jeu de l'Ecole d'Eté des arts de la scène vient interroger de manière profonde votre rapport au jeu à travers quatre thématiques fondamentales : le corps, l'improvisation, l'interprétation, le jeu collectif. Ici, Classe Jeu module Jeu collectif

Objectifs de la formation

  • Apprendre à s'entrainer avec d'autres joueur(se)s pour un artiste de scène : jouer sans se juger et sans juger ses partenaires
  • Développer ses qualités de joueur(se) au plateau dans l'altérité
  • Accroitre sa capacité à trouver son unicité dans l'unité
  • Établir un groupe de confiance dans les jeux de vertiges
  • Distinguer dans le flux du collectif : dépasser et déplacer ses limites

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Comédien.nes, danseurs.euses, artistes performers, circassien.nes, artistes de rue, improvisateurs.trices, chanteurs.euses, musicien.nes.
Pré-requis
  • Avoir une expérience professionnelle

Contenu de la formation

  • Jour 1 : Anne- Sophie Saint-Hillier, "Les harmonies du choeur"
    • Prise de conscience des prérequis corporels de l'instrument « voix ». Échauffement vocal. Jeu de l'écho (miroir vocal onomatopées), jeu du doublage (dire le texte qu'un autre lit, aussi simultanément que possible), jeux de gromlo, jeux de boucles (circle songs), jeux d'écoute et notion de majeur jeu/mineur jeu.
  • Jour 2 : Rémy Parot, "Le vertige"
    • Objectifs pédagogiques : - Jouer sans se juger. - Jouer sans juger ses partenaires. Contenu pédagogique : Nous jouerons ensemble dans la coopération pour faire un point sur notre posture de joueur-euse et augmenter notre bienveillance et notre responsabilité dans le jeu. Proposition de jeu : Laisser descendre un bâton tenu par chaque joueur-euse, se positionner dans l'espace dans une forme collective, les contres poids en rotation.
    • Objectifs pédagogiques : - Sentir le flux des jeux de vertige et le flux du collectif. - Distinguer : dépasser et déplacer ses limites. Contenu pédagogique : Nous développerons l'écoute du collectif pour que le mouvement ne dépende plus de chaque joueur-euse mais du rythme global. Nous verrons comment être sur le plateau pour faire jouer l'autre et jouer seulement en fonction de ce qu'il nous donne. Proposition de jeu : Passer au travers d'une corde en mouvement, accepter le mouvement qui nous est impulsé et surfer avec, une danse de la murmuration des étourneaux, le mouvement du flip, Tombé dos rattrapé par le collectif.
  • Jour 3 : Tristan Lhomel, "Porter et être porté.e"
    • Objectif : établir un groupe de confiance dans l’expérience du porté. Faire confiance au groupe et mettre le groupe au service de l’individu. Faire connaissance avec sa structure osseuse pour être en puissance et pas en force. Comment porter sans se faire mal (jeux de mime, portés de charges et d’objets à plusieurs avant de porter un humain.) Travail autour de la confiance du collectif en s’abandonnant aux bras du groupe. Apprendre également à se faire porter, c’est à dire à être relâché mais pas affaissé. Au programme des jeux et des expériences de contre-poids et de la différence entre le compte en l’air et le compte en terre. Nous ferons des levés de corps et des atterrissages. Objectif : Suspendre le mouvement le temps d’un vol. Créer des portés en souplesse et sans force. Nous ferons des portés avec des déplacements, des changements de niveaux, des élans et des rebonds. Des jeux alliant une matière textuel à la sensation de porter ou d’être porté. Selon le degrés de pratique, nous pourront mettre en place des propositions plus engagées physiquement.
    • Alexandre Del Perugia, Conférences-échanges Les stagiaires auront la possibilité de venir assister et d’échanger avec Alexandre Del Perugia durant ses conférences-échanges sur les thèmes aux choix des stagiaires : la présence sur scène, le plaisir du jeu, l’autonomie de l’artiste et la liberté dans la contrainte.
  • Jour 4 : Tristan Lhomel, "Porter et être porté.e" et Anaelle Tribout Dubois, "La puissance du groupe"
    • Tristan Lhomel, Porter et être porté.e Objectif : Suspendre le mouvement le temps d’un vol. Créer des portés en souplesse et sans force. Nous ferons des portés avec des déplacements, des changements de niveaux, des élans et des rebonds. Des jeux alliant une matière textuel à la sensation de porter ou d’être porté. Selon le
    • Anaelle Tribout Dubois, La puissance du groupe Et si nous étions dans l'élan du jeu collectif, de jouer ensemble, véritablement, comme des enfants ? Et si nous étions à l'écoute, de nos propositions, de celles de nos partenaires et de la singularité de ce qu'elles font naître ensemble ? Et si nous laissions plonger nos créatures dans leurs histoires et leurs langages, que pourrait-il nous arriver ? Se laisser porter par la puissance du groupe : jouer justement avec le vivant de l'instant, l'organicité des corps en jeu et la poésie des mots, des sons, des gestes et des mouvements qui se rencontrent. - Les objectifs - ÊTRE-ENSEMBLE AU PLATEAU - CONSTRUIRE EN CHOEUR - TROUVER SON UNICITÉ DANS L’UNITÉ - - Les explorations !17 Nous explorerons en particulier le jeu collectif avec des jeux de présence en scène, de détente physique et de découverte des sensations. Des exercices de choeurs, de solo nous permettront de créer une partition commune où chacun trouvera sa place avec son propre jouet. Ces différents trainings nous servirons directement dans notre recherche commune d'un tableau collectif. - L’étoile : Notre recherche commune L’artisanat du théâtre : le groupe, l’aventure collective, le plaisir de se sentir unique mais faisant partie d’un tout. Nous développerons notre capacité à nous écouter sur une scène, et à construire ensemble des situations de foules, de groupe et de choeur.
  • Jour 5 : "Anaelle Tribout Dubois, La puissance du groupe"
    • Et si nous étions dans l'élan du jeu collectif, de jouer ensemble, véritablement, comme des enfants ? Et si nous étions à l'écoute, de nos propositions, de celles de nos partenaires et de la singularité de ce qu'elles font naître ensemble ? Et si nous laissions plonger nos créatures dans leurs histoires et leurs langages, que pourrait-il nous arriver ? Se laisser porter par la puissance du groupe : jouer justement avec le vivant de l'instant, l'organicité des corps en jeu et la poésie des mots, des sons, des gestes et des mouvements qui se rencontrent. - Les objectifs - ÊTRE-ENSEMBLE AU PLATEAU - CONSTRUIRE EN CHOEUR - TROUVER SON UNICITÉ DANS L’UNITÉ - - Les explorations Nous explorerons en particulier le jeu collectif avec des jeux de présence en scène, de détente physique et de découverte des sensations. Des exercices de choeurs, de solo nous permettront de créer une partition commune où chacun trouvera sa place avec son propre jouet. Ces différents trainings nous servirons directement dans notre recherche commune d'un tableau collectif. - L’étoile : Notre recherche commune L’artisanat du théâtre : le groupe, l’aventure collective, le plaisir de se sentir unique mais faisant partie d’un tout. Nous développerons notre capacité à nous écouter sur une scène, et à construire ensemble des situations de choeur, de foules, de groupe.
    • - Bilan de la semaine, du mois, retours collectifs, suivis personnalisés.
Équipe pédagogique

Sous la direction pédagogique d'Anaelle Tribout Dubois Anaelle Tribout Dubois Formée au Conservatoire de Région de Perpignan, puis au Conservatoire d'Art Dramatique à Paris sous la direction de Jean-Luc Galmiche, Anaelle intègre L’École Supérieure D'Art Dramatique de Paris sous la direction de Jean-Claude Cotillard et obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédienne en juin 2014. En 2007, elle découvre l'improvisation théâtrale auprès de la Ligue Universitaire d’Improvisation, formidable découverte dans l'univers très vivant du spectacle. Elle travaille actuellement en tant que comédienne pour Paris Impro, L'Improvidence (Lyon) ainsi que Et Compagnie (Lyon). Depuis 2014, aux côtés du Collectif Les Parvenus (Paris), elle partage un laboratoire de recherche sur l'écriture au plateau, ayant comme axe de travail le point de rencontre entre improvisation théâtrale et dramaturgie théâtrale contemporaine. Elle est la créatrice et la directrice artistique du spectacle Persona, qui interroge les différentes facettes de nos masques sociaux. Elle continue sa réflexion sur les nouvelles formes d'écritures théâtrales en créant de nombreux spectacles: Père/ Fille (relation exploratoire entre un père et sa fille, Césure ( duo avec un artiste Belge sur les explorations narratives dans un voyage visuel et sonore), Des Libérations Féminines (Invitation à la performance artistique féministe) et La Barbe (duo avec un artiste Québécois, Après #metoo, la place de l'homme artiste). Invitée à partager son travail dans des festivals internationaux et auprès de nombreuses compagnies, le fond de ses recherches a pris forme dans le partage et la transmission : elle est à la direction de l'École d'Été, qui propose deux formations : Classe Projet et Classe Jeu (Organisme de formations professionnelles PERUGIA’RT). Tristan Lhomel Tristan se forme au métier de comédien au Conservatoire Régional de Cergy Pontoise et à l'école du Studio Théâtre d'Asnières. Il participe à la création du « collectif 49701 » et joue dans la série théâtrale les 3 Mousquetaires. En parallèle il joue et danse au sein de la troupe des Edulchorés. Il continue sa formation de danseur auprès de Jean-Marc Hoolbecq et Yano Iatridès. Il se forme lors de cours à la Ménagerie de Verre, ou lors de stages à Micadanses, au Tic Tac center et à l'école PARTS. Depuis cinq ans,il s'investit dans l'organisation de l'Hostellerie de Pontempeyrat, un lieu de recherche et de formation sous le regard bienveillant d'Alexandre Del Perugia.Il fonde sa compagnie avec laquelle il monte des projets sociaux culturels. Il est diplômé au titre de professeur de théâtre et donne régulièrement des ateliers de théâtre, slam, d'éloquence, lecture à voix haute. Il donne des cours de mouvement et d'expression corporelle à l'école du Studio JLMB. Il participe à des créations collectives et des courts métrages et il est amené à performer à travers différents projets. C'est un touche à tout, qui pratique l'acrobatie, la danse, le rap, la cuisine et qui aime les partager. Rémy Parot Rémy se forme à l'Ecole Nationale du Cirque de Châtellerault (ENCC), puis étudie la commedia dell'arte, l'escrime théâtrale et la danse à l'Académie Internationale des Arts du Spectacle (AIDAS) à Versailles où il est actuellement enseignant. Il participe également à plusieurs formations sur « la présence en scène » dirigées par Alexandre Del Perugia à l’Hostellerie de Pontempeyrat depuis 2014. En 2015, il fonde sa compagnie : Les Cueilleurs de Silence. Rémy enseigne les arts du cirque auprès de différents publics : professionnels, loisirs, «constraints » et scolaires. En s'appuyant sur son parcours artistique et son engagement dans des mouvements d'éducation tels que les CEMEA, il élabore une pédagogie du cirque qui lui est propre. Une pédagogie qui prend en compte chacun-e depuis son parcours personnel. L'intention des propositions pédagogiques est d'ouvrir de nouvelle perception pour actualiser notre relation à l'environnement : la matière, le corps, le partenaire, l'espace, le paysage. Chacun-e est invité à expérimenter dans le plaisir du jeu et dans la bienveillance envers soi-même. Le processus est facilité par le partage des vécus et l'art du questionnement pour que chacun-e puisse en tirer ses apprentissages. Anne- Sophie Saint-Hillier Pédagogue, comédienne et chanteuse issue du Théatre-École du Passage. Elle est membre fondatrice, chanteuse et parolière des Ménilmarlous et de la Crevette d'acier. Artiste curieuse, elle trace sa route par les chemins de traverse. Depuis Pontempeyrat sous chapiteau avec le Cirque 360, puis avec le petit Cirque de rien du tout (mis en scène par Michel Dallaire et Christine Rossignol), sur les scènes nationales avec Electre aux côtés de Jane Birkin et Biyouna, en studio pour enregistrer des voix-off, chez elle à bricoler ses mix et ses chansons ou bien encore sur les marchés à la volée avec Léon l'accordéon. Elle anime également des ateliers chant depuis une quinzaine d'années. Titulaire du diplôme universitaire d'art-thérapeute en 2011, elle intervient depuis dans diverses institutions. Alexandre del Perugia Pédagogue de la présence en scène, docteur en Arts du Spectacle (novembre 2016, Université Montpellier 3) avec thèse de doctorat portant sur « La présence dans l’ailleurs ; réflexions sur l’art du jeu ». La présence en scène des artistes est l’objet de son travail depuis près de 40 ans. Sa thèse de doctorat «La Présence dans l’Ailleurs» expose le processus de formation spécifique qu’il a conçu pour les artistes de scène. De 1988 à 1998, il a fondé et animé l’École du Passage avec Niels Arestrup. Puis, il a enseigné dans les écoles nationales de théâtre CNSAD, ESAD, ENSATT à Paris, Montpellier, Saint-Étienne, Rennes, ainsi que dans des écoles de danse à Paris, Angers, etc... et à la FAIAR de Marseille (Formation Avancée Initiale des Arts de la Rue). En 2003, il est devenu codirecteur du CNAC (Centre National des Arts du Cirque) à Châlons- en-Champagne jusqu’en 2007. Depuis 1993, il est fondateur du lieu de formation professionnelle et d’expérimentation artistique de l’Hostellerie de Pontempeyrat, dont il a repris la direction en 2016. A également coaché de nombreux professionnels sur des projets de cinéma, de théâtre ou de danse, comme Juliette Binoche, Denis Lavant, Niels Arestrup, Anna Mouglalis, la Compagnie Prejlocaj, Maguy Marin, Régine Chopinot.

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence.
  • Questions orales ou écrites.
  • Mises en situation.
  • Formulaires d'évaluation de la formation.
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation.
  • Exposés théoriques
  • Etude de cas concrets
  • Jeu de rôle

Lieu

471 chemin du viaduc 42550 USSON EN FOREZ

Capacité d'accueil

Entre 8 et 16 apprenants